Analyses sur plantes et extraits de chanvre

Le CBD, molécule issue de la plante de chanvre, deviens de plus en plus connu pour ses vertus thérapeutiques et de bien-être. Son champ de possibilité s’étend bien plus loin que ce que nous voyons aujourd’hui et la course à l’innovation bat son plein. Nous sommes loin d’avoir découvert l’ensemble des cannabinoïdes présent dans le chanvre et par conséquent tous les effets et applications qu’il pourrait y avoir. De nouveaux produits et de nouvelles utilisations du CBD voient le jour dans cette optique de développement permanent. Les technologies misent à disposition pour la recherche et le développement grandissent et évoluent. Après avoir identifié clairement le potentiel du CBD (Cannabidiol) et pour se débarrasser des contraintes physiques de récolte de celui-ci, certains usent de procédé chimique afin de le synthétiser directement.

Le CBD synthétique est donc une copie conforme de la molécule de CBD. On peut s’en servir de la même façon que l’original pour fabriquer des produits cosmétiques ou alimentaires afin de profiter de ses vertus et effets apaisant. On pourrait croire que la synthétisation de cette molécule est la solution miracle qui viendra régler tous les problèmes de délai de récolte mais aussi ceux lié à la présence de THC (molécule du cannabis créant les effet psychoactif). En effet en France tout produit à base de chanvre se doit d’avoir une concentration en THC inférieur à 0.2%, ce qui pose pas mal de problématique aux professionnels et particuliers adeptes de ces produits.

La synthétisation du CBD vient donc empêcher toute éventualité de trouver la moindre trace de THC et se récolte plus simplement qu’à travers une extraction de la plante elle-même.

De plus la législation Française étant très strict vis-à-vis du cannabis, elle impose de grosse contrainte au producteur et permet uniquement d’utiliser les tiges et graines de la plante, au dépend de la fleur. Or c’est dans celle-ci que se trouve la plus grosse concentration de cannabinoïde. Il est donc nécessaire d’avoir de très grosse quantité de matière première afin de récolter suffisamment de CBD pour ses diverses utilisations.

Le CBD de synthèse se positionne donc comme alternative plus économique et possédant « sur le papier » les mêmes caractéristiques que le CBD classique.

Néanmoins, il est apparu dans plusieurs études que les différents effets thérapeutiques des cannabinoïdes tel que le CBD sont plus importants’ils ont couplé avec d’autres cannabinoïdes et terpènes. Ce constat pharmaceutique est dénommé « effet d’entourage ». Il met en évidence la plus valus du CBD Full et broad Spectrum qui contiennent plusieurs cannabinoïdes présents dans le chanvre grâce à des méthodes d’extractions notamment au CO2 et à l’éthanol.

Dans ce contexte, il apparait évident que le CBD synthétique apporteras des effets thérapeutiques moins importants au consommateur.

Source : https://www.saveurs-cbd.fr/smartblog/40_quest-ce-que-le-CBD-synthetique.html

Absence of entourage: Terpenoids commonly found in Cannabis sativa do not modulate the functional activity of Δ9-THC at human CB1and CB2 receptors:  https://www.biorxiv.org/content/10.1101/569079v1

A tale of two cannabinoids: the therapeutic rationale for combining tetrahydrocannabinol and cannabidiol : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16209908/